frendeitjako

A Taste of Honey, Formé à Los Angeles en 1972

Un « one shot hit », au tempo et au gimmick envoûtants, particulièrement représentatif de la période disco.  Le pianiste Perry Kible et la guitariste Janice Marie Johnson décident d'unir leurs talents en 1972.

Le groupe est vraiment formé lorsqu'un batteur et une seconde chanteuse, Hazel Payne, les rejoignent.

S'inspirant du titre d'un vieux tube, ils prennent le nom de A Taste Of Honey.

Ils se rôdent dans un saloon minable du sud de la Californie, puis dans les bases militaires américaines d'Europe et d'Extrême-Orient.

En 1976, de retour aux États-Unis, leur chanteur-leader les quitte pour aller rejoindre Santana.

Janice devient cochanteuse aux côtés d'Hazel.

Deux ans plus tard, ils rencontrent Larry et Fonce Mizzel, qui ont déjà à leur actif Want You Back, un numéro un pour les Jacksons en 1970.

Tout à fait conquis, les deux frères leur obtiennent un contrat avec les disques Capitol.
Le groupe sort de ses cartons toutes ses meilleures chansons pour un premier album.

Parmi celles-ci, Boogie Oogie Oogie, composée par Perry et Janice, chanson ironique et cinglante, écrite après un show difficile dans une base de l'US Air Force.

Ce soir-là, le public de bidasses machos affichait plus de mépris vulgaire que d'enthousiasme pour ce groupe où des filles tiennent la guitare.

Boogie Oogie Oogie paraît début juin 78.  

Il atteint la première place aux États-Unis le 9 septembre et la conserve trois semaines consécutives.
L'album lui aussi se taille un joli succès.

A Taste Of Honey reçoit le Grammy Award du meilleur nouveau groupe de l'année.

C'est la première fois qu'un groupe noir se voit attribuer cette récompense. Malheureusement, ils n'arriveront jamais à transformer ce premier essai victorieux en véritable carrière.
En 81, le groupe se réduit aux deux filles, qui renouent avec les hits grâce à une surprenante reprise d'un hit de 63, Sukiyaki, du chanteur japonais Kyu Sakamoto.

Vêtues de kimonos (!), Janice et Hazel partent alors à la conquête de l'archipel nippon où elles remportent un immense succès.

Albums:

A Taste of Honey (Capitol Records 1978)

Another Taste (Capitol Records 1979)

Twice as Sweet (Capitol Records Records 1980)

Ladies of the Eighties (Capitol Records 1982)

Hiatus Of The Heart (Capitoil Records 2000)

En solo Janice Marie Johnson:

One Taste Of Honey (Capitol Records 1984)