frendeitjako

Bataan Nitollano alias Joe Bataan

Joe Bataan est à l'origine de la New York Latin Soul développée en parallèle de la Latin boogaloo apparue avant la musique disco.

Sa carrière musicale commença avec les Street Doo-Wop dans les années 50, son morceau de Funk « Rap-O, Clap-O » de 1979 intégra les classements nationaux. Son vrai nom est Peter Nitollano et ses parents sont afro-américains et philippins.

Il grandit dans le quartier espagnol de Harlem, où il passa le plus clair de son temps avec les gangs de rue portoricains.

 

Il continua sa carrière en faisant cependant quelques passages par la prison de Coxsackie.

Pianiste autodidacte, il forma son premier groupe en 1965 et sortit son premier tube en 1967 avec « Gipsy Woman » pour Fania Records.

La chanson fit un tube sur le marché latino de New York malgré les textes chantés en anglais par Joe et posa les premiers édifices de la Latin Soul.

Joe poussa cette tendance encore plus loin dans "Salsoul", qui fusionne funk et latin avec des orchestrations pleines d'effluves sentimentales. Salsoul continue à être influent comme groupe qui joue des rythmes nouveaux, mais qui semble être porté sur les tendances du futur.

Le long jeu a incarné le concept musical fortement discuté de cet artiste culturellement avancé.

Bataan a conceptualisé les caractéristiques musicales des années 70 comme un hybride : rythmes afro-cubains servant de modèle avec des influences brésiliennes sur funk orchestral. Cet artiste était cependant très porté sur l'argent, bien que la plupart de celui-ci aille à d'autres et que sa célébrité lui soit finalement passée au dessus.

Néanmoins, il a réussi à poser son empreinte dans la fondation d'une nouvelle tendance.

Son plus gros projet commercial fut la production de Salsoul réalisé par le label Epic et présenté sur le nouveau marché comme afro-philippin. Cet album comprend "The Bottle" de 1975, un classique de Gil Scott-Herron réarrangé en RnB avec piano.

Discographie albums

gypsy woman Gypsy Woman         1967
subway Subway Joe         1968
Riot Riot!         1968
Poor boy Poor Boy         1969
 Mr. New York And The East Side Kids  Mr. New York And The East Side Kids 1971
 Saint Latins Day Massacre  Saint Latin's Day Massacre    1971
 Singin Some Soul  Singin' Some Soul        1972
 Sweet soul  Sweet Soul    1972
 Salsoul  Salsoul        1973
 Afrofilipino  Afrofilipino    1975
 Mestizo  Mestizo        1980
 Joe Bataan II  Joe Bataan II    1981
 Mr New YorkC  Mr New YorkC    1989
 Call My Name  Call My Name    2005
 Joe Bataan With Los Fulanos  Joe Bataan With Los Fulanos 2009

Media